meuble en bois à rénover

Conseils de ponçage et restauration pour rénover votre meuble en bois

Retour au naturel. L’esprit récup fait en ce moment fureur, et les meubles en bois sont à la pointe de la mode. 

Dans votre décoration d’intérieur et extérieur, ils trouvent sûrement une jolie place. Mais avant toute chose, pour en avoir un chez soi, il faut d’abord savoir le retaper ! 

Pour donner une seconde vie à un meuble, je vous livre tous les secrets d’un mobilier vintage qui en jette. L’huile de coude joue un rôle important dans cette démarche de restauration. Un vernis décrépi, une peinture fade ? Voici quelques conseils pour remettre en état votre perle rare.

A la maison, vous avez un vieux meuble hérité de vos grands-parents, et vous vous demandez comment le rendre utile au milieu de votre mobilier design. Avant d’opter pour la solution dépôt-vente, un petit coup de peinture pourrait vous faire changer d’avis !

Si vous êtes déjà un grand passionné de déco, vous avez sans doute essayé de retaper un meuble en bois. Selon votre style de décoration, vos propres créations, il est toujours agréable de donner une touche personnalisée à vos meubles. Puis comme le DIY est devenu une tendance populaire, pourquoi ne pas s’y mettre ?

Etape 1 : Préparer le matériel

Le choix de matériel est important. Il faut un équipement fiable afin d’obtenir le résultat attendu

Il est possible de poncer à la main, toutefois, vous allez économiser du temps en utilisant une ponceuse vibrante. C’est une manière pratique de redonner un coup de neuf à son meuble vintage. 

L’embout doit être de forme triangulaire pour permettre une meilleure adhérence. La machine est facile à manipuler et s’avère pratique pour décaper votre meuble comme un vrai pro. 

Etape 2 : Quel meuble choisir ?

Si vous êtes novice dans le retapage, ne tentez pas d’un coup les grands travaux. 

De préférence, misez sur les meubles de petite taille pour vous habituer. Un objet simple est plus facile à rénover qu’un grand buffet muni de moulures. 

N’oubliez pas de vérifier les points importants dans sa fabrication, voir s’il est constitué de surfaces planes. Les ponceuses n’adhèrent pas sur les arrondis, les moulures et les recoins. 

Une table fera l’affaire si vous êtes débutant dans le domaine. A force de vous familiariser avec l’outil, vous découvrirez les bons gestes à adopter avec les meubles plus sophistiqués, sans recourir à l’aide d’un professionnel du retapage.

Par ailleurs, le bois massif fait aujourd’hui partie des grandes tendances. Il est solide et s’avère beaucoup moins fragile que d’autres types de revêtements. Lorsque vous rénovez un meuble en bois, tâchez de voir les détails suivants : les trous faits par les parasites, les vrillettes.

Les finitions doivent être soignées. Si le meuble est déjà peint, le ponçage peut vous prendre plus de temps. Les peintures des années 70 sont particulièrement dures à enlever à cause de leur forte consistance. 

L’étape la plus importante est le ponçage dans la rénovation. Cette étape consiste à gratter à l’aide d’un papier abrasif les peintures ternes ou la couche de vernis qu’il faut retirer. C’est la méthode adaptée afin que la nouvelle couche de peinture appliquée adhère.

Une fois peint, les défauts du bois sont bien camouflés. Il en est de même pour un meuble vernis laqué. Un vernis mate est en effet plus facile à poncer. Le vernis qui reste longtemps s’abîme et part plus vite

Lorsque vous rénovez un meuble en bois, repérez la partie qui vous indique la teinte naturelle du bois afin de choisir le meuble parfait pour votre intérieur.

Etape 3 : Une bonne finition

Dans la rénovation, c’est surtout la finition qui reflète le résultat final. 

C’est pourquoi, il est important de faire attention dans le choix de produits. D’ailleurs, ce serait dommage de gâcher la belle couleur naturelle de votre meuble en bois avec un produit inadapté.

Il est aussi essentiel de protéger le bois pour assurer sa durée de vie.

Enfin le ponçage fini, la dernière étape est donc la finition. Selon vos goûts, apportez une touche personnelle à votre tout nouveau meuble. Il est prêt à recevoir une bonne couche de peinture. 

Si vous le préférez à son aspect brut, il reste une dernière étape avant qu’il n’atterisse dans votre pièce à vivre. Il faut apporter la protection nécessaire au meuble de façon à le préserver le plus longtemps possible. 

Les trois produits les plus utilisés sont essentiellement la cire, l’huile et le vernis. Le vernis va transformer la teinte du bois. Il faut faire attention lors de l’application de peur de laisser apparaître les traces de pinceaux. 

L’huile est plus facile d’application. Elle confère un rendu mat et une finition impeccable au meuble. Cependant, il faut recommencer l’opération au moins tous les ans pour une table par exemple. L’huile incolore peut tout à fait changer la teinte du bois et la rend plus foncée. Vous aurez, dans ce cas comme résultat, une teinte de bois humide.

Maintenant que vous savez à peu près tout sur comment rénover un meuble en bois, il ne vous reste plus qu’à préparer votre boîte à outils, et suivre le guide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *